| |

JOHN ALBERT BURR INVENTEUR DE LA TONDEUSE À LAME

Au prime à bord, si vous avez une tondeuse manuelle aujourd’hui, elle utilise obligatoirement des éléments de conception de la tondeuse à gazon à lame rotative brevetée de l’inventeur noir américain du XIXe siècle John Albert Burr. John Albert Burr est né dans le Maryland en 1848 ses parents étaient des esclaves qui ont ensuite été libérés, et lui même a été esclave jusqu’à l’âge de 17 ans. Il n’a pas échappé au travail manuel, car il a travaillé comme ouvrier agricole pendant son adolescence. Alors qu’il commençait à comprendre la mécanique, il a mis ses compétences en mécanique à profit pour créer un vivre la réparation et l’entretien du matériel agricole et d’autres machines. Son talent a été reconnu par de riches militants noirs et ils ont veillé à ce qu’il puisse suivre des cours d’ingénierie cours dans une université privée. Il a déménagé à Chicago et a également travaillé comme métallurgiste. C’est le 9 mai 1899 qu’il vas déposer son brevet pour son invention de tondeuse à lame, pendant qu’il vivait à Agawam dans le Massachusetts.

Sa conception de tondeuse à lame pour gazon rotative avait pour but de réduire les obstructions irritantes des coupures qui sont le fléau d’une tondeuse manuel. Son invention était également plus maniable et pouvait être utilisée pour un découpage plus étroit autour de différents objets tels que des poteaux et des bâtiments. En regardant son schéma de brevet, vous verrez une conception très familier aux tondeuses rotatives manuelles qui son fabriquée d’aujourd’hui par les industriels. Burr a vraiment savouré les fruits de son succès. Car la tondeuse à lame qu’il a inventé est indispensable pour le nettoyage, et découpage d’une surface à gazon, et le système de rotation est aussi indispensable pour les fabricants de nos jours, contrairement à de nombreux inventeurs noirs qui ne voient jamais leurs créations commercialisés. Après son invention de la tondeuse à lame, Burr a continué à breveter des objets de sa conception. Il a également conçu des dispositifs pour broyer les rognures, les tamiser et les disperser. Les tondeuses électriques à déchiquetage d’aujourd’hui peuvent faire partie de son héritage, restituant les nutriments au gazon plutôt que de les mettre en sac pour le compost ou l’élimination. De cette façon, ses inventions ont permis d’économiser du travail et qui sont également bonnes et éfficaces pour les herbes. Il détenait plus de 30 brevets américains pour des appareils d’entretiens de pelouses et d’agricultures. Au cours de sa vie, il a reçu beaucoup de redevances pour ses créations, il aimait voyager pour donner des conférences dans different pays du monde. Il tombe malade un jour de grippe chronique et meurt de cette maladie en 1926 à l’âge de 78 ans.

LE SCHEMA DE LA TONDEUSE À LAME DE JOHN ALBERT BREVETÉE EN 1899.

LECTURE RECOMMANDÉE

Ikenson, Ben. « Brevets : inventions ingénieuses, comment elles fonctionnent et comment elles sont nées. Presse en cours, 2012.

Ngeow, Evelyn, éd. “Inventeurs et Inventions, Volume 1.” New York : Marshall Cavendish, 2008.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *